BFMTV

Comptes de campagne de Mélenchon: il y a "peut-être 1500 factures douteuses" sur 5000

Jean-Guy de Chalvron

Jean-Guy de Chalvron - BFMTV

Jean-Guy de Chalvron, ancien fonctionnaire de la Commission des comptes de campagne, était chargé d'éplucher ceux de Jean-Luc Mélenchon. Celui qui a alerté sur une partie des remboursements s'exprime sur BFMTV.

"Il y a peut-être 1500 factures douteuses" sur 5000, estime Jean-Guy de Chalvron. Celui par qui le scandale des comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon est arrivé s'exprime ce mercredi sur BFMTV. "Cela peut être des déjeuners, des déplacements." 

Une enquête préliminaire a été réclamée dans le courant du mois d'avril par le parquet de Paris concernant les comptes de campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon. La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques avait lancé un avertissement le 18 mars dernier mais Jean-Guy de Chalvron, ancien fonctionnaire et l'un des deux rapporteurs chargés d'éplucher les factures du candidat, a alerté dès lnovembre, date de sa démission.

Un système "flou"

"Dès le mois de novembre, les signalement étaient quasiment écrits et connus", afirme-t-il ce mercredi. Il assure avoir claqué la porte de la Commission lorsqu'on lui a demandé de ne pas signer la lettre dans laquelle il alertait sur des "irrégularités". 

Il dénonce par ailleurs le fonctionnement de la Commission, "tellement flou que l'on peut finalement accepter ou refuser selon les cas, un peu ce que l'on veut".

Jean-Luc Mélenchon, de son côté, s'est défendu de toute irrégularité: "Je ne peux faire qu’une chose: répéter que j’ai conduit honnêtement mon compte de campagne et mes dépenses", a-t-il assuré. 

B.P.