BFMTV

Cohn-Bendit : « Le trip de Royal... c'est pas le mien ! »

-

- - -

Alors que le PS vient de choisir, non sans heurts, Martine Aubry pour sa direction, l'un des figures des Verts, Daniel Cohn-Bendit, donne sa vision de la situation.

Daniel Cohn-Bendit, co-président du groupe des Verts au Parlement Européen, est revenu sur l'élection complexe et destructrice du premier secrétaire du PS et les erreurs qui, selon lui, handicapent ce parti : « Ce qui est affligeant, ce n'est pas le débat [ndlr : au sein du PS], ni le vote. Où sont les personnalités qui pensent à l'intérêt commun des socialistes ou à celui de la société française ? Ce qui était complètement ridicule - on peut vouloir ou ne pas vouloir Ségolène Royal - mais à Reims, les autres s'étaient mis d'accord sur un contenu. Et ça n'a pas fonctionné parce qu'ils n'arrivaient pas à se mettre d'accord sur une personne. C'est ça qu'on ne comprend pas. »

« Le problème au PS, c'est l'hypocrisie »

Le leader des Verts français au Parlement européen n'a pas de mots assez durs pour qualifier les deux dernières semaines qui ont agité la formation vedette de la Gauche hexagonale : « C'est un parti qui dit "pour nous le plus important, c'est le contenu", alors que tout le monde sait que le plus important, c'est la personne. Il y a une hypocrisie. Le problème du spectacle du PS, c'est l'hypocrisie, le mensonge. On fait tout un débat sur la question d'une alliance avec le Modem : les uns - les vierges, disent "non, jamais !", les autres disent "oui, peut-être"... alors que si c'est nécessaire pour avoir le pouvoir, ils le font. Martine Aubry l'a fait chez elle. Elle dit "oui, mais ça c'est local". Ça sera local en France aussi. S'ils peuvent n'avoir la majorité qu'avec le Modem, ils le feront. Donc, c'est ça que ressentent les Français. »

Refusant de dire qui il aurait choisi s'il avait été au PS, Daniel Cohn-Bendit s'explique : « Je trouve que Ségolène Royal a des initiatives, politiquement elle pose les vrais problèmes, notamment la rénovation, et d'un autre côté il y a des moments où je ne la comprends pas, elle part dans un trip qui n'est pas le mien. »

La rédaction-Bourdin & Co