BFMTV

CAFE POLITIQUE - Séance de Valls bashing

"Le ministre de l'Interieur est un piètre juriste", a lâché Rachida Dati.

"Le ministre de l'Interieur est un piètre juriste", a lâché Rachida Dati. - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'actualité politique.

> Joly: la circulaire Valls "est dangereuse"

"La stratégie de Manuel Valls n'est pas la bonne" et la méthode de la circulaire est "dangereuse". L'ancienne candidate EELV à la présidentielle Eva Joly a eu la dent dure mercredi sur RTL contre le ministre de l'Intérieur dans sa gestion du cas Dieudonné.

"On fait une propagande et une publicité insensées à Dieudonné", a regretté l'ancienne juge d'instruction avant de s'étonner que l'on ne privilégie pas les moyens légaux pour le contrer. "Il suffit de constater l'infraction, de la réprimer, de le faire juger, et de confisquer ses biens", a-t-elle insisté.

"Nous avons vu en Norvège ce que ça donne quand on attise la haine. Vous vous souvenez de (Anders) Breivik", a rappelé Eva Joly. "Dieudonné fait la même chose en France".

> Pour Dati et Lang, Valls est "un piètre juriste"

L'ancienne Garde des sceaux Rachida Dati n'est pas tendre avec Manuel Valls. "Je suis très mal à l'aise sur cette polémique [...] Le pire serait que Monsieur Dieudonné fasse condamner l'Etat via la circulaire de Manuel Valls", estime-t-elle.

"Le ministre de l'Interieur est un piètre juriste", fini par lâché Rachida Dati.

Un sentiment que semble partager Jack Lang. "Si on se situe sur le plan du droit, je suis convaincu que cette circulaire n'est pas conforme au droit. La liberté est la règle dominante, et pour y porter atteinte, il faut des raisons, de vraies raisons", a estimé l'ancien ministre sur LCP mardi.

> Ayrault remercie Boutih pour son "soutien"

Jean-Marc Ayrault prend beaucoup de coups depuis 20 mois à Matignon mais ne semble pas rancunier. Mercredi 1er janvier, Le Premier ministre a envoyé un texto de remerciement "pour le travail accompli" et pour le "soutien" au député socialiste Malek Boutih, rapporte mercredi Le Parisien.

Une initiative d'autant plus surprenante que ce même Malek Boutih l'avait durement attaqué au mois de novembre dernier, exigeant son remplacement à Matignon.

"Le dialogue est rompu", regrettait à l'époque Malek Boutih. En ce début d'année 2014 Jean-Marc Ayrault vient de rétablir le contact... mais avec tous les parlementaires PS qui ont tous reçu le même message.

> L'art agite la politique dans l'Est

Les faux tracts politiques distribués dans la nuit de dimanche à lundi à Nancy et à Metz étaient l'oeuvre d'un collectif d'artistes qui ont revendiqué "une action, une blague, un spectacle pour 200.000 personnes".

Le collectif "Boijeot-Renauld-Turon", à qui la blague "a coûté quand même 200 euros", ont-ils confié à L'Est Républicain, explique que "l'idée était de travailler avec des figures patriarcales, mais ça n'est pas du tout une action politique".

"On se demandait si ça allait être un coup d’épée dans l’eau ou si ça allait faire du bruit", s'amusent-ils. "Et finalement, tout le monde pète un câble! Ça en dit long."

> L'Elysée, François Hollande et la galette

Bonus - Le compte twitter de l'Elysée a diffusé une vidéo Vine de la... cuisson de la galette des rois présidentielle ,mardi soir. Bon appétit!

La #galette de l'Épiphanie remise à @fhollande se prépare sous vos yeux https://t.co/HcrVbNMjeA #vine #boulangerie #pâtisserie
— Élysée (@Elysee) 7 Janvier 2014
Samuel Auffray