BFMTV

CAFÉ POLITIQUE - Patrick Buisson, le retour

"Chaque jour du mandat de François Hollande rend la comparaison avec Nicolas Sarkozy un peu plus cruelle pour l'actuel titulaire du poste", pense Patrick Buisson.

"Chaque jour du mandat de François Hollande rend la comparaison avec Nicolas Sarkozy un peu plus cruelle pour l'actuel titulaire du poste", pense Patrick Buisson. - -

Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l’information politique. Aujourd’hui, Hollande est le plus gentil et Fillon et Copé n'étaient pas des ados très "babacool".

• "C’est un président par défaut qui ne sait pas où il va"

En proie à un feu roulant de critiques de l'opposition, François Hollande encaisse les coups. Dernier uppercut en date : les "petites phrases" de Patrick Buisson, ancien conseiller très à droite de Nicolas Sarkozy, qui refait surface dans une interview parue mardi matin dans Le Figaro. "Chaque jour du mandat de François Hollande rend la comparaison avec Nicolas Sarkozy un peu plus cruelle pour l'actuel titulaire du poste. A cela s'ajoute le fait que François Hollande n'a ni prédestination, ni destination : c'est un président par défaut qui ne sait pas où il va ".

• Hollande est le plus gentil des politiques !

Et le prix du bisounours en politique est attribué à… François Hollande ! Le chef de l'Etat a beau cristalliser les frustrations de la droite, il n'en reste pas moins gentil, à en croire un jury composé de 27 journalistes, qui lui a attribué lundi le prix de la "Gentillesse en politique". La phrase qui aura fait pencher la balance en sa faveur est sans aucun doute celle lancée à une classe de jeunes enfants qui se pendaient à son cou en juin : "Quelle chance, quelle chance. J'ai plein de bisous moi. Je suis le président des bisous !"

• Les posters d'ados de Copé et Fillon

La campagne menée par les deux candidats à la présidence de l'UMP donne parfois droit à des anecdotes savoureuses, comme celles repérées par Le Lab d'Europe 1. Lundi soir, à Paris, Fillon a évoqué son adolescence : "A 14 ans, j’avais couvert les murs de ma chambre de photo du Général de Gaulle. Mes camarades, eux, avaient accrochés des photos du Che." Quant à Copé, il avait également des posters du général de Gaulle, mais aussi de Georges Pompidou collés sur les murs de sa chambre. Quel sérieux !

Capture d'écran de la réponse de la ministre sur son blog
Capture d'écran de la réponse de la ministre sur son blog © -

• Marisol Touraine répond hargneusement sur son blog

Interpellée avec virulence sur son blog par une chirurgienne mécontente de l’accord sur les dépassements d’honoraires, la ministre de la Santé Marisol Touraine n’a pas hésité à prendre sa souris pour répliquer. Son interlocutrice emploie le tutoiement ? Qu’à cela ne tienne, l’élue politique en a fait de même. Extrait : "Tu te trompes du tout au tout, j’ai beaucoup de respect pour les médecins, et je discute d’ailleurs de manière sereine avec les syndicats de médecins. Je suis incapable du centième de la violence verbale que tu déploies à mon encontre." Un échange surprenant repéré par Vincent Glad, chroniqueur web politique au Grand Journal.

Alexandra Gonzalez