BFMTV

Bussereau: si l'on interdit aux politiques d'employer leurs conjoints, "il faut le faire pour les épiciers et les bouchers"

-

- - Dominique Bussereau en 2009 - Image Flickr

Pour Dominique Bussereau, député LR et ancien ministre, si l'on veut interdire aux parlementaires d'employer leur conjoint, il faut l'interdire à toutes les professions.

Invité dans l'émission Politique Matin sur LCP lundi, Dominique Bussereau député LR de Charente-Maritime, a défendu l'emploi de leur conjoint par les parlementaires. Interrogé sur les soupçons d'emplois fictifs de Penelope Fillon employé pendant 5 ans par François Fillon comme assistante parlementaire, Dominique Bussereau a clairement montré son désaccord avec une interdiction d'emploi de son conjoint: "Si on l'interdit pour les hommes politiques (l'emploi d'un conjoint ndlr), il faudra l'interdire pour les épiciers, les bouchers".

Les chirurgiens et leurs femmes infirmière

Lorsque la journaliste lui rappelle que ce n'est pas de l'argent public, l'ancien ministre de l'Agriculture de Jacques Chirac, parade immédiatement: "Un médecin ou un chirurgien qui opère avec sa femme infirmière, pardonnez moi de vous dire qu'avec la sécurité sociale il vit à 90% d'argent public".

Dominique Bussereau a été plusieurs fois secrétaire d'Etat de 2002 à 2010 sous Jacques Chirac, et Ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche et de la Ruralité de 2004 à 2007, dans le gouvernement Raffarin 3.

G.D.