BFMTV

Bachelot : « Des défibrillateurs dans les gares, les stades, les centres commerciaux »

BFMTV

Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports a évoqué l’installation de défibrillateurs et le dépistage du cancer du sein.

Invitée mardi 7 octobre, la ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports Roselyne Bachelot a tenu à soutenir le Train du Cœur qui se bat pour l'installation et la généralisation des défibrillateurs : « Je participe d'autant plus à cette opération menée par RMC-BFM que ça fait partie de mes priorités. Il faut maintenant appliquer le décret de mai 2007 qui autorise tout un chacun à utiliser un défibrillateur et à pouvoir sauver des vies. J'ai mobilisé des crédits du ministère pour offrir des défibrillateurs dans un certain nombre d'administrations. Il y a 500 personnes qui meurent chaque année dans les installations sportives parce qu'il n'y a pas de défibrillateurs ».

« On peut d'ores et déjà se mobiliser autour d'une démarche volontaire, il n'y a pas besoin d'attendre une loi pour installer des défibrillateurs dans un certain nombre de lieux où l'on sait que se passent les accidents cardiaques : les gares, les aéroports, les galeries commerciales... »

Elle a par ailleurs évoqué un autre de ses dossiers prioritaires, le cancer du sein : « Le dépistage du cancer du sein augmente chaque année. De plus en plus de femmes se font dépister : 75% des femmes de la population cible, les 50-74 ans, se font dépister. Mais seulement 50% par le dépistage organisé : une femme sur deux répond à l'invitation qui lui est lancée de se faire dépister. Il y a beaucoup de chemin à faire dans ce domaine. Il faut réfléchir aux raisons pour lesquelles un certain nombre de femmes ne se font pas dépister : des raisons culturelles, donc il faut aller au plus près des femmes ».

La rédaction-Bourdin & Co