BFMTV

Ayrault indigné par "les parlementaires qui ont envie de fêter Noël chez Assad"

Jean-Marc Ayrault, ce mercredi, à l'Assemblée

Jean-Marc Ayrault, ce mercredi, à l'Assemblée - ALAIN JOCARD / AFP

"Comment pouvez-vous dire que la France est restée silencieuse ?" Jean-Marc Ayrault a vivement défendu ce mercredi à l'Assemblée les initiatives de Paris pour participer au règlement du dossier syrien et pour assurer l'évacuation d'Alep. "Non, nous ne sommes pas impuissants", a-t-il commenté appelant à la mise en place de couloirs humanitaires.

Jean-Marc Ayrault s'en est surtout pris à la responsabilité de la Russie, qualifiée de "partie belligérante au conflit" ainsi qu'aux "parlementaires de l'opposition qui ont envie de fêter Noël à Alep et avec Bachar al-Assad". Allusion à peine voilée aux déplacements récents d'élus français partis rencontrer le dirigeant syrien.

En mars dernier, notamment, le député LR Thierry Mariani justifiait sa visite en Syrie avec cinq parlementaires de son parti sur BFMTV:

"Bachar al-Assad n'est pas merveilleux, mais nous avons les mêmes ennemis. Nous avons des intérêts communs. Aujourd'hui, je souhaite la victoire de l'armée syrienne."

Cédric Cousseau