BFMTV

Ayrault annonce une baisse des allocations familiales pour environ « 15% des Français »

Jean-Marc Ayrault affirme que François Hollande n'avait pas d'informations sur le compte en Suisse de Jérôme Cahuzac.

Jean-Marc Ayrault affirme que François Hollande n'avait pas d'informations sur le compte en Suisse de Jérôme Cahuzac. - -

Jean-Marc Ayrault a annoncé ce mercredi que la baisse des allocations familiales concernait environ 15% des Français. Le premier ministre a aussi répondu à l’interview de Jérôme Cahuzac mardi sur RMC et BFMTV, le trouvant « un peu pathétique ».

Non, il ne savait rien. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, qui s’exprimait ce mercredi sur France Inter, affirme « que le président de la République n’avait pas d’information » concernant le compte en Suisse de Jérôme Cahuzac. Il répondait ainsi aux doutes émis par l’ancien ministre du budget lors d’un entretien exclusif sur RMC et BFMTV mardi soir où Jérôme Cahuzac disait « ignorer le degré de connaissance » du président dans cette affaire. « Ma part d’ombre à moi », s’est-il ensuite moqué, « c’est mon combi Volkswagen ». Le Premier ministre a aussi expliqué « trouver qu'il y avait un côté un peu pathétique de quelqu'un qui a confirmé qu'il avait menti, et qu'il avait gravement menti », avant d’ajouter : « Maintenant, il est face non seulement à sa conscience mais il est face à la justice ».

Réforme des allocations familiales

Par ailleurs, Jean-Marc Ayrault est revenu sur la réforme des allocations familiales : environ 15% des Français devraient être concernés par leur baisse, a-t-il affirmé, uniquement « les plus hauts revenus ». « On gardera l'universalité des allocations familiales. Mais à partir d'un certain niveau de revenus, ça sera progressif », a ajouté. Le Premier ministre assure toutefois que le seuil de revenus exact à partir duquel les allocations seront réduites n'avait pas été décidé.

Mathias Chaillot avec AFP