BFMTV

Aubry: "Manuel, faut pas se crisper"

La maire de Lille Martine Aubry, ici lors d'une conférence dans sa ville le 25 janvier 2013.

La maire de Lille Martine Aubry, ici lors d'une conférence dans sa ville le 25 janvier 2013. - Denis Charlet - AFP

La maire de Lille a tenté de calmer le jeu, au lendemain d'échanges entre l'ancienne première secrétaire du PS et le Premier ministre.

"Je dis à Manuel, très simplement: faut pas se crisper. Il faut simplement discuter." La maire de Lille Martine Aubry a tenté de calmer le jeu ce lundi, au lendemain d'échanges entre l'ancienne première secrétaire du PS et le Premier ministre au sujet de la politique économique du gouvernement.

Dimanche, Martine Aubry avait déclaré qu'elle allait faire des propositions pour infléchir la politique économique "dans les semaines qui viennent", afin que "la croissance revienne". Elle avait ajouté qu'il fallait réduire les déficits, mais "sans casser la croissance".

"Il faut faire des réformes, mais nous ne faisons pas d'austérité", lui avait rétorqué dans la foulée Manuel Valls, en marge d'un déplacement à Bologne, en Italie.

Elle veut "être utile"

"Quand la situation n'est pas bonne (...), le rôle des politiques est d'essayer de trouver des solutions", a fait valoir Martine Aubry ce lundi. Tout en affirmant que son objectif n'était "pas de gêner", mais d'être "utile". "Mon seul objectif, c'est que le Président et le gouvernement réussissent", a-t-elle assuré.

M. T. avec AFP