BFMTV

Attaques contre le juge Gentil: Henri Guaino relaxé

BFMTV

Le député UMP Henri Guaino, poursuivi pour ses attaques contre le juge d'instruction Jean-Michel Gentil, en 2013, après la mise en examen de Nicolas Sarkozy, a été relaxé jeudi par le tribunal correctionnel de Paris. Le parquet avait requis une amende de 3.000 euros. Au lendemain de la mise en examen de M. Sarkozy pour abus de faiblesse au préjudice de la milliardaire Liliane Bettencourt, le 21 mars 2013, Henri Guaino avait multiplié dans les médias les attaques contre le juge, qu'il avait notamment accusé d'avoir "déshonoré la justice".

S.A. avec AFP