BFMTV
Politique

64% des Français jugent leur classe politique corrompue

D'après un sondage Viavoice pour Libération, pas loin de 2 Français sur 3 jugent les politiques corrompus

D'après un sondage Viavoice pour Libération, pas loin de 2 Français sur 3 jugent les politiques corrompus - -

PARIS (Reuters) - Plus de six Français sur dix jugent leur classe politique corrompue et 75% d'entre eux estiment que les mesures de réduction du train de vie de l'État sont insuffisantes.

Plus de six Français sur dix jugent leur classe politique corrompue et 75% d'entre eux estiment que les mesures de réduction du train de vie de l'Etat sont insuffisantes, selon un sondage Viavoice pour Libération [effectué les 1er et 2 juillet 2010 par téléphone auprès d'un échantillon de 1.005 personnes âgées de 18 ans et plus]. Dans ce sondage paru ce lundi dans le quotidien, les hommes politiques semblent ainsi payer le prix des affaires qui ont éclaboussé le gouvernement français ces derniers temps. Selon le sondeur, 64% des Français estiment que leurs dirigeants politiques sont "plutôt corrompus", seuls 29% d'entre eux les tenant pour honnêtes.
Viavoice estime qu'il s'agit d'un score très élevé et souligne que l'institut de sondages Sofres, qui pose une question proche depuis 30 ans, donnait un chiffre de 38% en 1977, 46% en 1990 et 58% en 2002. Ce désaveu majeur est particulièrement prononcé chez les Français les plus modestes : 74 % des ouvriers et 73 % des employés souscrivent à l'idée de "corruption" des dirigeants politiques, contre 54 % des cadres.
Les Français sont 60% à juger "choquante" la situation du ministre du Travail Eric Woerth, qui cumule ses fonctions ministérielles avec celle de trésorier de l'UMP alors qu'il est soupçonné de complaisance dans le traitement de l'héritière de L'Oréal, donatrice de son parti, lorsqu'il était au Budget. Liliane Bettencourt a reconnu avoir des comptes en Suisse.

Les mesures de réduction du train de vie de l'Etat, comme la baisse du nombre de voitures de fonction, sont jugées insuffisantes par 75% de Français, 20 % les jugeant suffisantes.
Nicolas Sarkozy recueille 35% d'opinions positives et 63% d'opinions négatives dans ce sondage, selon lequel son Premier ministre François Fillon obtient un jugement positif de la part de 46% des Français, 48% ayant une image négative.
Dans l'opposition socialiste, le maire de Paris Bertrand Delanoë bénéficie de 55% d'opinions positives. Il est talonné par le directeur général du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn (54%) et Martine Aubry (49%). L'ancienne candidate à la présidentielle Ségolène Royal ne recueille que 33% d'opinions positives.

« Les politiques jamais aussi corrompus ? Au contraire… »

« Pas surpris » par les résultats de ce sondage, Dominique Reynier, politologue et professeur à Science Po, revient sur cette « profession politique, très mal jugée depuis des années » et met en garde contre tout ce qui pourrait « dans le climat actuel déjà très suspicieux, donner le sentiment aux Français que jamais les politiques n’ont été aussi corrompus ». Car « c’est le contraire, explique-t-il. Cette affaire, lamentable, des cigares de Christian Blanc ; ça ne date pas de lui et de 2010 ; au contraire, c’est maintenant que ça s’arrête. Il faut plutôt envoyer des signaux encourageants aux Français. Ces comportements ont malheureusement toujours existé, mais aujourd’hui ils deviennent insupportables. Il faut donc revoir assez profondément la manière de faire de la politique, aux niveaux national, régional, départemental… »

REUTERS