BFMTV

2014: le meilleur et le pire des voeux politiques

Le Sénat présente ses "meilleurs voeux" pour l'année 2014

Le Sénat présente ses "meilleurs voeux" pour l'année 2014 - -

Des formels Harlem Désir et Jean-François Copé aux plus créatifs comme Franck Louvrier, BFMTV.com compile l'ensemble des vœux politiques pour cette nouvelle année.

Avant le président de la République François Hollande, mardi soir à 20 heures, les hommes ou les partis politiques ont adressé leurs vœux pour l'année 2014. BFMTV.com en a compilé le meilleur et le pire.

> Franck Louvrier, les pieds dans le sable

Franck Louvrier a été le grand ordonnateur de la communication de Nicolas Sarkozy durant de longues années. Désormais, jouant sa carte personnelle, il a mis en action toute sa créativité pour proposer une magnifique vidéo de voeux 2014.

Après un panoramique sur une plage que l'on imagine en Normandie, Franck Louvrier termine en écrivant à même le sable son message à l'attention de ses fans... Avec un peu moins de 70 vues, la vidéo n'a pas encore rencontré son public.

> Harlem Désir prône l'unité et lance les municipales

Plan resserré, costume et cravate sobre, Harlem Désir, premier secrétaire du Parti socialiste, ne fanfaronne pas dans sa vidéo de vœux 2014. Une année qu'il espère placée sous le signe de l'"unité républicaine apaisée".

En un peu plus de deux minutes, dans son bureau, le patron du PS "forme le vœu que 2014 soit une année de débats démocratiques riches et intenses, mais dignes et respectueux, une année d'unité républicaine retrouvée".

Très vite, la politique pratique reprend ses droits: "Nous aurons deux grandes échéances démocratiques cette année: l'une cruciale pour la vie locale, les élections municipales, l'autre cruciale pour l'avenir de l'Europe, les élections européennes."

Enfin, Harlem Désir salue l'action de la gauche depuis 18 mois, estimant qu'elle "a remis la France sur le chemin du progrès. [...] Il faut tenir le cap, ne pas écouter les prophètes de déclin, croire en la France et en ses forces".

> Copé prône l'unité et (aussi) lance les municipales

Pour sa part, Jean-François Copé, président de l'UMP, invite les Français à éviter "les écueils de la division nationale", "le repli communautaire" et la "banalisation de la haine" et à lutter contre "toutes les formes de racisme, d'antisémitisme" ou "d'islamophobie", dans ses vœux aux Français.

Les vœux de Jean-François Copé ont été enregistrés et mis en ligne lundi sur le site de l'UMP. Sur fond de drapeaux français et européens, il a regretté que la France "hélas, est affaiblie par les choix politiques d'un gouvernement prisonnier de son dogmatisme et de son refus de voir la réalité en face". 

Pour finir, Jean-François Copé attaque sur les élections municipales à venir, appelant à un "vote sanction" en faveur des candidats de l'UMP.

> Le PCF fait dans la satire muette du gouvernement

Le Parti communiste français frappe. Pour l'année 2014, le PCF charge un gouvernement accusé de ne pas être assez à gauche. Dans une vidéo réalisée "avec trucages" qui débute par les voeux du président de la République pour 2013 suivis de "oui mais nous en 2013 on aurait aimé avoir", les images s'enchaînent montrant des ministres du gouvernement ne sachant pas répondre à des questions d'auditeurs sur la dette, la santé, l'écologie, les retraites

Sur la musique du générique "des histoires sans paroles" diffusé sur l'ORTF, le PCF assène comme dans un film muet "on aurait aimé avoir un gouvernement de gauche" "qui rétablisse la retraite à 60 ans", "qui engage la transition écologique" ou encore "qui cesse la chasse aux sans papiers".

Le clip se termine sur "Alors en 2014 un gouvernement de gauche pour une politique de gauche" suivi du logo du PCF et du Front de gauche.

> Pas de bla-bla au Sénat

Aucun de discours du président Jean-Pierre Bel pour les voeux 2014 du Sénat. Petite musique d’ascendeur, effets visuels, hémicycles en couleurs et Marianne stylisée, la Chambre haute a joué la carte de la créativité pour cette nouvelle année 1994...pardon 2014.

> Hervé Morin retourne à l'école et fait la leçon à Hollande

Après la cuisine de 2012, Hervé Morin, le président du Nouveau Centre, a choisi l'école primaire d'Epaignes dans l'Eure pour souhaiter ses meilleurs voeux à ses administrés.

Et sans surprise, François Hollande trinque en ce 31 décembre. "Le président de la République est discrédité tant il apparaît incapable d'assumer ses fonctions. Et aujourd'hui la France est en panne", regrette-t-il. Et j'allais dire la seule bonne nouvelle pour les Français, ce serait de changer de majorité. François Hollande, si vous voulez rendre service aux Français en 2014, permettez aux Français de pouvoir choisir une nouvelle politique, voilà ce dont nous avons besoin pour éviter trois années d'immobilisme"

> Dupont-Aignan et le réveil de 2014

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout La République s'est lui posté devant l'Assemblée nationale et la représentation de la commission européenne à Paris pour donner ses envies pour l'année à venir.

"En 2014, vous aurez, nous aurons, collectivement, lors des élections européennes le pouvoir de changer mes choses par notre bulletin de vote. 2014 sera ce que nous en ferons, 2014 sera l'occasion d'un réveil des peuples et notamment du peuple français", a-t-il expliqué.

S.A.