BFMTV

Ziad Takieddine retourne en prison

Ziad Takieddine, ici à Paris le 12 avril, est mis en cause dans le dossier Karachi, aurait été arrêté à Londres.

Ziad Takieddine, ici à Paris le 12 avril, est mis en cause dans le dossier Karachi, aurait été arrêté à Londres. - -

Une juge a décidé mardi de placer à nouveau Ziad Takieddine, personnage central de l'affaire Karachi, en détention provisoire pour non respect de son contrôle judiciaire.

Personnage central de l'affaire Karachi, l'homme d'affaires Ziad Takieddine a été de nouveau placé en détention provisoire mardi pour violation de son contrôle judiciaire, au lendemain de son arrestation à Londres.

L'homme d'affaires franco-libanais, 63 ans, retourne en prison après une première incarcération de trois mois cette année, lorsqu'il avait été soupçonné d'avoir monnayé pour 200.000 dollars l'obtention d'un passeport diplomatique de la République dominicaine. Il avait été remis en liberté début septembre mais restait soumis à une interdiction de quitter le territoire français, sauf pour se rendre pour affaires au Sénégal.

Personnage central de l'affaire Karachi

C'est à la gare de Saint-Pancras à Londres qu'il a été interpellé lundi, alors qu'il s'apprêtait à rentrer en France après un court séjour à Beyrouth.

Ziad Takieddine est mis en examen dans le volet financier de l'affaire Karachi, dossier tentaculaire lié à l'attentat qui avait fait 15 morts, dont 11 employés français de la direction des constructions navales (DCN), le 8 mai 2002 au Pakistan.

H.F. avec AFP