BFMTV

Yvelines: un trentenaire succombe à ses blessures après avoir été passé à tabac

La logo de la police judiciaire - Image d'illustration

La logo de la police judiciaire - Image d'illustration - Philippe Huguen - AFP

L'homme avait été admis lundi en état de mort cérébrale dans un hôpital du Kremlin-Bicêtre.

Les faits remontent à lundi dernier. Ce jour-là, Rachid Kaouachi est violemment agressé par plusieurs hommes qui lui avaient donné rendez-vous en fin d'après-midi devant un lycée de Maurepas dans les Yvelines. Comme le révèle Le Parisien, l'homme était admis en état de mort cérébrale plus tard dans la soirée à l'hôpital du Kremlin-Bicêtre.

Sans que les raisons de ce déferlement de violences ne soient pour le moment connues, le média francilien détaille que cinq à six personnes ont participé au lynchage en lui assénant de nombreux coups de pied sur l'ensemble du corps. Ils ont pris la fuite peu de temps après et c'est un témoin de la scène qui a donné l'alerte.

Sans que les équipes médicales ne puissent rien faire pour ranimer le trentenaire, dans un état désespéré, Rachid Kaouachi s'est éteint dans la nuit de mercredi à jeudi. Une enquête de la brigade criminelle de la police judiciaire de Versailles a été ouverte.

Hugo Septier