BFMTV

Yvelines: il tue le chien de son voisin après leur dispute

Le shih tzu, mortellement blessé, est mort sous les yeux de son maître.

Le shih tzu, mortellement blessé, est mort sous les yeux de son maître. - Flickr - Russ Sanderlin

Un homme de 38 s'en est pris à l'animal à la suite d’une querelle de voisinage.

Le différend entre les deux hommes a viré au règlement de comptes. Jeudi, à Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), un homme a tiré sur l’animal de compagnie de l’un de ses voisins après s’être vivement querellé avec lui, rapporte Le Parisien.

Vers 13h30, dans une zone pavillonnaire de la ville, une dispute éclate entre deux individus issus de la communauté des gens du voyage. Mais le ton monte rapidement et l'un d'eux, un homme âgé de 38 ans, reçoit des coups au visage. Furieux, il rentre chez lui et se saisit d'une arme à feu.

Pas de garde à vue mais une amende

Il tire sur le chien de son opposant, un shih tzu. Blessé mortellement, l’animal décède sous les yeux de son maître. Les policiers interviennent sur les lieux pour calmer les esprits et confisquer la carabine.

Le tireur n’a pas été placé en garde à vue pour cet acte. Il n’est soumis qu’à une contravention de cinquième classe et n’encourt donc qu’une amende de 1.500 euros ou 3.000 en cas de récidive. Aussi étonnant que cela puisse paraître, la loi française punit pénalement les actes de cruauté envers les animaux. "Mais le fait de tuer un chien n’est pas considéré comme tel", précise une source proche du dossier au journal.

Aucune suite pénale ne sera donnée aux violences physiques échangées entre les deux hommes, aucun n’a souhaité porter plainte.

H.M.