BFMTV

Agression de Yuriy: quel est l'état de santé de l'adolescent?

Yuriy avait été placé sous coma artificiel plusieurs jours. Il est désormais réveillé mais les médecins ne se prononcent pas sur d'éventuelles séquelles. Ses proches ont donné de ses nouvelles.

À Paris, Yuriy, un jeune homme de 15 ans, a été roué de coups par une bande, dans le 15e arrondissement. L'adolescent a été placé dans un coma artificiel pendant 8 jours. Il est désormais réveillé. Ses proches donnent de ses nouvelles.

Ce lundi Nataliya, la mère de l'adolescent a posté sur Instagram une photo d'elle et son fils avec cette légende: "Yuriy va mieux aujourd’hui. Nous vous remercions pour votre soutien et vos prières".

Yuriy a pu ouvrir les yeux ce week-end mais parler reste encore difficile. "Aujourd'hui, il se réveille, il essaie de s'exprimer" a indiqué sa mère à BFMTV.

Une source d'angoisse pour le jeune de 15 ans, ce qui lui provoque des hausses de tension. "Hier, il avait des crises d'angoisse, aujourd'hui, il va mieux" explique sa mère. Sa famille se relaye toute la journée à l'hôpital Necker pour être à ses côtés.

"Je pense qu'il est très mal psychologiquement"

"Ils voulaient le tuer... clairement ils voulaient le tuer" témoigne la cousine de l'adolescent sur BFMTV. "Le plus important c'est qu'il arrive à bouger ses bras, ses jambes, qu'il voit, qu'il entend. Mais je pense qu'il est très mal, psychologiquement il est très mal".

Le jeune était arrivé à l'hôpital il y a 10 jours en urgence absolue avec des fractures crâniennes et les bras, les doigts et les côtes cassés.

Il avait subi une lourde intervention, une intervention compliquée selon sa mère. À l'heure actuelle il est difficile de savoir si Yuriy gardera des séquelles de cette agression.

Pas d'interpellation pour le moment

Une enquête est ouverte pour tentative d'homicide volontaire. Il n'y a pas eu d'interpellations de suspects pour le moment.

L'hypothèse privilégiée par les enquêteurs est celle d'une bande venue de Vanves (Hauts-de-Seine) pour en découdre avec des jeunes de Beaugrenelle pour se venger d'un précédent affrontement.

Alexandra Gonzalez, Anaïs Crouts et Alicia Foricher