BFMTV

Violences à Dijon: deux nouvelles mises en examen

Des officiers de police le 16 juin 2020 à Dijon.

Des officiers de police le 16 juin 2020 à Dijon. - Philippe Desmazes

Au total, 11 personnes ont déjà été mises en examen suite aux violences survenues à Dijon en juin, notamment avec des membres de la communauté tchétchène.

Deux hommes issus de la communauté tchétchène ont été incarcérés jeudi dans le cadre de l'enquête sur des violences survenues en juin à Dijon. Cela porte à 11 le nombre de personnes impliquées dans ce dossier.

Le premier, âgé de 30 et habitant à Nice, et le second, du même âge et domicilié à Dole (Jura), ont été mis en examen pour association de malfaiteurs et violences aggravées, a précisé le parquet dans un communiqué. Ils ont été interpellés en banlieue lyonnaise pour l'un et en région parisienne pour l'autre.

Armes factices

Neuf hommes avaient déjà été mis en examen dans ce dossier qui porte sur des violences survenues entre communautés tchétchène et maghrébine dans un quartier de Dijon à la mi-juin.

Des images de personnes brandissant des armes, dont certaines factices, avaient alors fait le tour des réseaux sociaux, déclenchant l'ouverture d'une enquête et une série d'interpellations dans le quartier concern

Par E.P avec AFP