BFMTV

Villeurbanne: abattu 48 heures après avoir été mis en examen pour meurtres

L'homme était soupçonné d'avoir un lien avec la fusillade survenue en pleine rue à Villeurbanne le 7 février 2016.

L'homme était soupçonné d'avoir un lien avec la fusillade survenue en pleine rue à Villeurbanne le 7 février 2016. - Wikimedia

Le drame s'est noué aux alentours de 21 heures devant l'épicerie où travaillait le quinquagénaire.

Un homme, mis en examen vendredi 21 octobre pour une fusillade qui avait fait deux morts en février, a été abattu ce dimanche soir, devant son commerce de Villeurbanne (Rhône), signale Le Progrès

Le drame s'est noué aux alentours de 21h devant l'épicerie du quartier des Buers où travaillait la victime, âgée de 55 ans. Le père de famille a été touché par trois balles et a succombé à ses blessures au cours du trajet vers l'hôpital.

Mis en examen pour "meurtre en bande organisée"

L'homme avait été interpellé aux côtés de son fils mercredi puis mis en examen pour "meurtre en bande organisée" deux jours plus tard. Ils étaient soupçonnés d'avoir un lien avec la fusillade survenue en pleine rue à Villeurbanne le 7 février 2016. Deux frères âgés d'une vingtaine d'années avaient été tués d'une rafale d'arme automatique au cours de ce qui s'apparente à un règlement de comptes. 

Mais la victime comme son fils avaient finalement été remis en liberté sous contrôle judiciaire sur décision du juge des libertés et de la détention. Cité par le quotidien régional, l'avocat du quinquagénaire, maître François Heyraud, estime que cette mise en examen "ne reposait sur rien de concret mais seulement sur une rumeur selon laquelle il aurait été le commanditaire". 

L'enquête sur ce nouveau meurtre a été confiée à la police judiciaire de Lyon. 

Claire Rodineau