BFMTV

VIDEO - Les images de la rixe entre supporters de l'OL et de l'OM

La rixe entre supporters marseillais et lyonnais a eu lieu samedi 18 mai au niveau du péage de Bollène sur l'autoroute A7

La rixe entre supporters marseillais et lyonnais a eu lieu samedi 18 mai au niveau du péage de Bollène sur l'autoroute A7 - -

Nouvelles images ce lundi de cette violente bagarre qui a eu lieu samedi entre des supporters de l'OM et de l'OL au péage de Bollène sur l'autoroute A7. Le bilan est de 17 blessés, dont deux sont plus sérieusement touchés.

Deux hommes, dont le chauffeur d'un minibus de supporteurs marseillais, ont été placés en garde à vue après une bagarre avec des supporteurs lyonnais qui a fait 17 blessés samedi dans le Vaucluse, en marge de la 37e journée de Ligue 1.

L'affrontement est survenu de manière "fortuite" au niveau du péage de Bollène sur l'autoroute A7, où des supporteurs de l'Olympique de Marseille, qui se rendaient à Saint-Etienne, ont croisé ceux de l'Olympique lyonnais qui allaient à Nice.

La rencontre Nice-Lyon ayant été reportée à dimanche en raison de la pluie qui a rendu la pelouse impraticable, le car des supporteurs de l'OL faisait demi-tour au péage quand il a rencontré celui de l'OM, selon une source proche de l'enquête.

"Des battes de baseball et divers autres objets"

Une bagarre "violente" a alors éclaté entre les supporteurs de ces deux clubs rivaux, "des canettes, des battes de baseball et divers autres objets" ayant été utilisés, selon la même source.

Le dernier bilan fait état de 17 blessés, dont deux plus sérieusement touchés, souffrant respectivement d'un traumatisme facial et d'une fracture à la hanche. Selon une autre source proche de l'enquête, l'un d'eux a été percuté par le minibus marseillais quand il quittait les lieux. Une personne a aussi été touchée à la main à l'arme blanche.

Le président de la Ligue de football professionnel Frédéric Thiriez a jugé ces affrontements "intolérables" et a dit réfléchir avec Manuel Valls à de "nouvelles mesures de restrictions, voire d'interdictions, aux déplacements de supporteurs".

M.G. avec Igor Sahiri