BFMTV

Vichy: un homme condamné à un an de prison avec sursis pour violences dans un club libertin

Il avait frappé sa femme et plusieurs policiers.

Il avait frappé sa femme et plusieurs policiers. - Valéry Hache - AFP

Un homme de 32 ans a été jugé jeudi pour des agressions commises à l'intérieur d'un club libertin de Vichy. Il avait frappé sa femme et des policiers.

Les faits remontent au 9 novembre 2013. Un homme, alors âgé de 29 ans, se rend avec sa femme dans un club libertin de Vichy, dans l'Allier, rapporte La Montagne. Une fois dans l'établissement, ils montent dans une "salle de câlins" accompagnés de deux autres hommes, qui en redescendent dégoûtés quelques minutes plus tard, évoquant un couple louche.

Une employée du club a également rapporté des cris de la part de la femme, qui demandait à son mari d'arrêter de la frapper. Le prévenu aurait poussé sa compagne dans l'escalier et asséné plusieurs coups à un client, selon le témoignage de l'employée, qui a appelé la police.

Des policiers blessés

Plusieurs membres des forces de l'ordre ont également été pris pour cible par le trentenaire, une fois ce dernier hors du club libertin. Traités de "fils de pute", les policiers ont essuyé un flot insultes et quelques coups de poings.

Fortement alcoolisé, l'homme a été conduit au commissariat, où il a donné des coups de tête dans une armoire. Cinq jours plus tard, il a décidé de porter plainte pour violence contre les quatre policiers responsables de son arrestation, qui ont tous été visé par une enquête de l'IGPN, sans conséquence.

Le prévenu a lui été condamné à un an de prison avec sursis et une mise à l'épreuve de deux ans.

F. H.