BFMTV

Valence: un homme suspecté d'avoir contraint ses enfants à visionner des images jihadistes ultra-violentes

Un homme soupçonné d'avoir contraint ses enfants à visionner des images jihadistes "d'une extrême violence" était en garde à vue, jeudi, à Valence.

Un homme soupçonné d'avoir contraint ses enfants à visionner des images jihadistes "d'une extrême violence" était en garde à vue, jeudi, à Valence. - AFP

Agé de 45 ans, l'homme a été placé en garde à vue et devrait être déféré ce vendredi, pour des faits présumés de violences sur mineurs de moins de 15 ans par ascendant et apologie d'actes terroristes. Il avait été interpellé mercredi à la suite d'un signalement.

Un homme suspecté de battre ses enfants et de leur diffuser des images violentes faisant l'apologie du jihad était jeudi en garde à vue à Valence, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Âgé de 45 ans, l'homme doit être présenté vendredi devant la justice, ont précisé ces sources confirmant une information du Dauphiné Libéré. Il est mis en cause pour des faits de violences sur mineurs de moins de 15 ans par ascendant et apologie d'actes terroristes.

Des images de jihad "d'une extrême violence"

Cet habitant de Valence a été interpellé et placé en garde à vue mercredi à la suite d'un signalement pour des faits présumés de violences à l'égard de ses trois enfants âgés entre 6 et 10 ans. Selon les premiers éléments de l'enquête, ces enfants se seraient également plaints d'avoir été contraints de regarder des images "d'une extrême violence faisant l'apologie du terrorisme", a rapporté l'une des sources.

Si le quadragénaire a nié les faits au début de la garde à vue, des investigations techniques paraissent accréditer les propos des enfants, selon cette même source.

S. C. avec AFP