BFMTV

Val-de-Marne: il cuisine un space cake pour le dessert, la famille finit à l’hôpital

Le gâteau contenait, en plus des ingrédients traditionnels, du cannabis.

Le gâteau contenait, en plus des ingrédients traditionnels, du cannabis. - Wikimedia

Le repas de famille a rapidement viré au bad trip dimanche 18 février à Thiais. Une mère et ses trois filles ainsi que leur invité ont dégusté un gâteau contenant un ingrédient stupéfiant: du cannabis.

S’il voulait faire bonne impression en rapportant le dessert, c’est raté. Dimanche dernier à Thiais dans le Val-de-Marne, un jeune homme de 18 ans était invité à un déjeuner familial. Sans doute pour plaire à ses hôtes, une dame de 50 ans, et ses trois filles âgées de 29, 26 et 20 ans, il n’est pas venu les mains vides mais avec un gâteau au chocolat fait maison, rapporte France Bleu.

Le repas se déroule normalement mais, une heure après avoir goûté le dessert, les convives ne se sentent pas bien du tout. Ils sont pris de vertiges, de douleurs abdominales et même de vomissements. L’une des filles est si paniquée qu’elle décide d’appeler les pompiers.

80 euros de cannabis dans la pâte à gâteau

Vu leur état, les secours les transportent aux urgences de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. Deux des filles sont admises à Henri-Mondor à Créteil. Les médecins comprennent très vite qu’il s’agit d’une intoxication à la suite d’une ingestion de stupéfiants et préviennent la police.

En interrogeant la petite famille pour comprendre ce qui a bien pu se passer, les policiers élucident rapidement l’origine de ce mal mystérieux. Le pâtissier en herbe et son gâteau toxique sont tout désignés. Le jeune homme avoue avoir ajouté un ingrédient particulier à sa recette: du cannabis pour près de 80 euros, soit l’équivalent de 30 joints précise France Bleu.

Un dessert corsé que tous ont très mal supporté. Ils ont dû passer la nuit à l’hôpital en attendant que les effets du "space cake" se dissipent. Une procédure judiciaire pour usage de stupéfiants a été ouverte. La police judiciaire de Créteil a convoqué tous les convives cette semaine pour obtenir des explications.

H.M.