À la prison de Bourg-en-Bresse, en novembre 2018 (PHOTO D'ILLUSTRATION).
 

Un mode de vote va être mis en place pour les 50.000 détenus en France ayant toujours leurs droits civiques. C'est une première.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire