BFMTV

Une nourrice en garde-à-vue pour l'empoisonnement d'un bébé

BFMTV

Une nourrice soupçonnée d'avoir administré un anxiolytique à un bébé pour le calmer a été placée en garde-à-vue à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône), vendredi soir. L'enfant a été hospitalisé dans un état grave, a insiqué une source proche de l'enquête ce samedi.

Cette nourrice est soupçonnée d'avoir donné du Lexomil à cet enfant de six mois qu'elle gardait, afin de ne pas être dérangée.

Le bébé, hospitalisé au cours de la nuit dans un état grave, a dû subir un lavage d'estomac. Selon la même source, cette femme lui administrait régulièrement ce médicament.