BFMTV

Une mère de famille condamnée à six ans pour un infanticide sans corps

BFMTV

Une mère de famille, accusée du meurtre de son nouveau-né, a été condamnée à six ans de prison dans la nuit de vendredi à samedi par les assises du Gers, malgré ses dénégations et le fait que le corps n'ait jamais été retrouvé, a-t-on appris auprès de l'une des parties.

Audrey Pujos, 35 ans, s'est toujours défendue d'avoir tué la fillette dont elle a accouché le 3 septembre 2011 avec l'aide d'une collègue dans les toilettes du supermarché de Lombez où elle travaillait, et qu'elle dit avoir jetée à la poubelle.

Malgré l'absence de cadavre, le jury a retenu contre elle les circonstances très troubles de l'affaire et de la vie de l'accusée, une jolie femme mariée, appartenant à une classe moyenne éclairée, diplômée et décrite comme supérieurement intelligente.

Audrey Pujos avait dissimulé sa grossesse à tous ses proches, à commencer par son mari avec lequel elle avait déjà eu trois filles.