× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Une salle de classe de primaire (Photo d'illustration)
 

L'affaire avait démarré en 2014 dans le Val-de-Marne, lorsqu'une militante de l'association Romeurope s'était présentée à la mairie pour demander l'inscription de ces cinq enfants roms et s'était vu opposer, selon son témoignage, "un refus catégorique du cabinet du maire".

Votre opinion

Postez un commentaire