BFMTV

Une gendarme, compagne d'un proche de Coulibaly, condamnée pour consultation de fichiers

BFMTV

Une gendarme de 35 ans, révoquée, compagne d'un proche d'Amédy Coulibaly, a été condamnée jeudi à un an de prison avec sursis, assorti d'une mise à l'épreuve, pour avoir illégalement consulté des fichiers, a-t-on appris vendredi de sources judiciaires.

Le tribunal correctionnel de Paris, en charge des affaires militaires, a déclaré l'ancienne adjudante coupable de détournement de données à caractère personnel et violation de consignes.

Lui sont reprochés une soixantaine de consultations de fichiers comme celui du traitement des antécédents judiciaires, ou des personnes recherchées (FPR), alors qu'elle était en poste au Centre national de formation au renseignement opérationnel (CNFRO) de la gendarmerie à Rosny-sous-Bois.

Ces consultations portaient notamment sur la situation de son compagnon. Elle aurait utilisé pour ce faire le mot de passe d'un autre gendarme, qui a quant à lui été condamné à quatre mois de prison avec sursis. Elle avait été placée en garde à vue dans cette affaire en décembre dernier, puis convoquée devant le tribunal.

la rédaction avec AFP