BFMTV

Une enquête interne ouverte après la disparition d’armes à la préfecture de police de Paris

La préfecture de police de Paris

La préfecture de police de Paris - JACQUES DEMARTHON / AFP

Au total, quatre armes se sont volatilisées. L'IGPN, police des polices, est en charge de l'enquête.

L’IGPN (Inspection Générale de la Police Nationale) a été saisie après la disparition d’armes ce vendredi à la préfecture de police de Paris, selon une information du Parisien confirmée à BFMTV.

Au total, quatre armes se sont volatilisées, selon les constatations des policiers à l’issue d’un inventaire. L’enquête interne devra déterminée les causes de cette mystérieuse disparition. Les services de l’IGPN n’excluent aucune piste (erreur d’enregistrement, mauvaise affectation) mais privilégient la piste du vol, selon Le Parisien.

P.L avec Cécile Danré