BFMTV

Une élue UMP de la région Bretagne condamnée à 3 ans de prison avec sursis pour extorsion

BFMTV

Une conseillère régionale UMP de Bretagne, ainsi que son ex-compagnon, un gendarme, ont été condamnés mardi à trois ans de prison avec sursis pour extorsion de fonds par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc.

Valérie Garcia a été reconnue coupable, avec son ex-compagnon, d'avoir extorqué 11.000 euros à un couple, dont la femme gérait ses comptes de campagne en tant que mandataire financière lors des élections législatives, en juin 2012.

Candidate aujourd'hui à la mairie de Guingamp (Côtes-d'Armor), Valérie Garcia écope également d'une interdiction des droits civiques pendant deux ans, à l'exception du droit de vote.

"Elle est inéligible", a commenté le parquet de Saint-Brieuc, citant l'article 131-236 du code pénal et contredisant l'avocat de Mme Garcia, Me Jean-Claude Gourvès, qui avait déclaré quelques minutes après l'annonce du jugement: "Ma cliente reste éligible."

Valérie Garcia n'a pas fait savoir mardi soir si elle faisait appel de ce jugement.