BFMTV

Un prothésiste dentaire accusé de double assassinat devant les assises à Nice

BFMTV

Un prothésiste dentaire comparaît libre depuis lundi devant la cour d'assises des Alpes-Maritimes pour l'assassinat, en 2001 en pleine rue à Nice, de deux jeunes Niçois et la tentative d'assassinat contre un 3e, des faits qui auraient été motivés par un désir de vengeance.

En août 2001, deux jeunes de 17 et 20 ans étaient abattus à bout portant par un homme au visage dissimulé, armé d'un pistolet automatique 9 mm. Un troisième avait blessé à la main.

Mahdi Belhadj, 35 ans, au casier judiciaire vierge et qui vit aujourd'hui en Bretagne, aurait ce soir-là voulu venger la mort un an plus tôt de son frère. Ce dernier avait été tué à coups de couteau pour une histoire de téléphone portable devant des amis qui n'auraient pas réagi. Une vengeance que l'accusé a toujours nié devant les enquêteurs.

Le procès doit durer jusqu'à vendredi.