BFMTV

Un policier frappé à Aulnay-sous-Bois

Des policiers se sont rassemblés dans plusieurs villes de France. (Photo d'illustration)

Des policiers se sont rassemblés dans plusieurs villes de France. (Photo d'illustration) - Valéry Hache - AFP

Deux policiers ont été pris à partie, et l'un a été frappé, ce lundi à Aulnay-sous-Bois, en intervenant au sujet d'un scooter volé. Deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.

Deux policiers ont été pris à partie et l'un d'entre eux a été frappé lundi à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, alors qu'ils voulaient contrôler un scooter volé. Les faits se sont produits peu avant 18H00 dans la cité des 3.000, a indiqué une source policière à l'AFP, confirmant une information du Parisien.

Au moins deux personnes placées en garde à vue

Les fonctionnaires qui voulaient contrôler un scooter volé ont été pris à partie par plusieurs personnes. L'un deux a été frappé et souffre de contusions à la tête et d'une entorse au poignet, selon les sources. Il s'est vu délivrer huit jours d'incapacité totale de travail (ITT). L'autre fonctionnaire a tiré en l'air avec son arme de service à deux reprises pour "calmer la situation", a précisé l'une des sources. Au moins deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.

Cette affaire intervient alors que deux policiers ont été passés à tabac dans la nuit de la Saint-Sylvestre à Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne. L'agression, filmée et largement diffusée sur les réseaux sociaux, a fait réagir Emmanuel Macron qui a promis sur Twitter que les "coupables du lynchage lâche et criminel des policiers" seraient "retrouvés et punis".

R.V. avec AFP