BFMTV

Un père disparaît en tentant de sauver sa fille de la noyade

Un père de famille a disparu vendredi dans les eaux de l'Estuaire de la Gironde, au port de Vitrezay, après avoir tenté de sauver sa fillette, tombée accidentellement.

Un père de famille a disparu vendredi dans les eaux de l'Estuaire de la Gironde, au port de Vitrezay, après avoir tenté de sauver sa fillette, tombée accidentellement. - -

Un père a disparu vendredi dans les eaux de l'Estuaire de la Gironde, en Charente-Maritime, après avoir tenté de sauver sa fillette de 8 ans tombée accidentellement.

La fillette a été sauvée, mais son père a disparu. Un père de famille s'est volatilisé vendredi dans les eaux de l'Estuaire de la Gironde, au port de Vitrezay en Charente-Maritime, après avoir tenté de sauver sa fillette de 8 ans tombée accidentellement lors d'une promenade sur la jetée du port.

L'enfant, elle, a été sauvée par un jeune homme qui s'est jeté à l'eau. La fillette souffrant d'hypothermie a été prise en charge par les pompiers. Ce sont des témoins qui ont alerté les secours.

Les recherches pour retrouver le père, âgé de 53 ans, suspendues vendredi soir ont repris samedi matin. Six personnes ainsi qu'un hélicoptère mènent ces recherches conduites par la compagnie de gendarmerie de Jonzac.

Vendredi, des moyens nautiques des pompiers de Charente-Maritime et de Gironde et les hélicoptères de la sécurité civile basés à Bordeaux et La Rochelle, mis en œuvre par le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage d'Etel.

"J'ai sauvé une petite fille mais son père y est resté"

Interrogé par BFMTV, le jeune homme qui n'a pas hésité à se jeter dans la Gironde malgré un fort courant, a indiqué avoir "vu une petite fille dans l'eau qui criait à l'aide" et "un monsieur au niveau de la digue qui tenait un bâton pour la récupérer".

"J'ai enlevé ce qui y avait dans mes poches, j'ai sauté à l'eau et je suis allé la chercher", a ajouté le sauveur de la fillette, serveur dans un restaurant sur le port.

"La marée était haute, il y avait des tourbillons car il y a pas mal de courants qui se rejoignent. C'était difficile de nager et j'ai cru que je n'allais pas arriver jusqu'à la digue. Son père serait encore là, je serais content", a souligné le jeune homme. "J'ai sauvé une petite fille mais son père y est resté."