BFMTV

Un homme suspecté de viol identifié 4 ans après les faits grâce à son ADN

BFMTV

Près de 4 ans après les faits, son ADN a permis de l’identifier. Un homme soupçonné d'avoir violé en août 2009, à Arras, une jeune femme alors âgée de 17 ans, a été confondu par son empreinte génétique et extrait de prison mardi, a-t-on appris jeudi 16 mai de source judiciaire.

L'homme, un ressortissant roumain âgé de 31 ans, avait été arrêté l'automne dernier dans la région parisienne pour une affaire de vol et écroué à la prison de Fleury-Mérogis, selon cette source, confirmant une information de la Voix du Nord.

"Il y a eu un prélèvement ADN, comme la loi l'autorise pour certaines infractions, pour le rentrer dans le fichier national des empreintes génétiques et il y a eu un rapprochement automatique à partir du moment où son ADN est entré dans le fichier", a expliqué cette source.

L'homme a été extrait de la maison d'arrêt et placé en garde à vue. Lors de son audition par les policiers, dans le Pas-de-Calais, il a affirmé "ne pas se souvenir" des faits, selon cette source, qui ajoute que la victime l'a reconnu.

Il devait être déféré dans la matinée devant un juge d'instruction de Béthune (Pas-de-Calais).