BFMTV

Un embaumeur soupçonné de se débarrasser du sang des défunts

BFMTV

Un thanatopracteur - ou embaumeur - des Pyrénées-Orientales, est soupçonné de s'être débarrassé frauduleusement de milliers de litres de sang et déchets humains pour économiser le coût de leur incinération, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

700 litres de ces produits et déchets ont été retrouvés dans son garage, selon le journal "L'Indépendant de Perpignan" qui révèle l'affaire.

Au parquet de Perpignan, on précise que ce thanatopracteur d'une quarantaine d'années, qui exerçait en libéral pour le compte de plusieurs pompes funèbres du département "n'a pu justifier d'aucun contrat avec un organisme chargé de la destruction des déchets humains".

De même source, on estime qu'il "procédait chaque année à 700 soins", consistant à prélever le sang et une partie des organes internes, pour les remplacer par des produits de conservation comme le formol. Ce qui représente "une quantité très importante de produits organiques", de l'ordre de 7.000 litres, selon le parquet.