BFMTV

Un butin de 113.000 euros en pillant des machines à café

Un employé licencié récupérait des pièces de 20 et 50 centimes.

Un employé licencié récupérait des pièces de 20 et 50 centimes. - Boris Horvat - AFP

Un homme comparait ce vendredi devant le tribunal de Nanterre pour avoir dévalisé pendant plusieurs mois machines à café et distributeurs de boissons. Au total, son butin s'élèverait à plus de 110.000 euros en pièces de 20 et 50 centimes.

Son butin est composé de petites pièces qui, une fois leur montant total cumulé, représentent une grosse somme. Un homme comparait ce vendredi devant le tribunal de commerce pour avoir pillé pendant plusieurs mois des machines à café et des distributeurs de boissons d'entreprises. Au total, son stratagème lui aurait permis de se constituer un trésor de plus de 110.000 euros.

L'homme est un ancien employé d'une société qui gère ces automates où se retrouvent les salariés des entreprises le temps d'une pause. Fin 2014, comme le révèle France Info, le salarié est licencié. Il conserve toutefois son costume, mais aussi sa voiture de fonction et surtout le précieux passe qui lui permet d'ouvrir toutes les machines.

Une arrestation fortuite

Pendant plusieurs mois, il va se rendre d'entreprises en entreprises clientes pour récupérer la recette du jour. À chaque fois, il prétextait venir réapprovisionner les machines. Mais au lieu de récupérer dosettes et canettes, l'homme amassait dans sa besace des pièces de 20 et 50 centimes.

Sa petite entreprise aurait pu être pérenne sans une arrestation fortuite pour un tout autre motif lors d'un banal contrôle routier. Paniqué, le voleur présumé avait foncé sur deux policiers. Après son interpellation les enquêteurs ont retrouvé une partie de son butin à son domicile lors d'une perquisition. Au total, en 27 vols, son trésor serait constitué de 113.000 euros. Ce que continue de nier le suspect.

J.C.