BFMTV

Un ancien avocat condamné en appel pour avoir annoncé de faux jugements à son client

BFMTV

Un ancien avocat de Nancy a été condamné jeudi en appel à 9 mois d'emprisonnement avec sursis, après avoir fait croire à l'un de ses clients que deux jugements en réalité inexistants lui accordaient plus 200.000 euros.

En première instance, Jean-Damien Vicq avait été condamné à 10 mois d'emprisonnement.

La Cour d'appel a par ailleurs confirmé la relaxe des chefs de faux et usage de faux.

En 2005, l'avocat avait annoncé par trois courriers successifs à son client, un gérant d'agences immobilières, que deux décisions du tribunal de commerce de Nanterre lui accordaient en tout 228.000 euros.

Pourtant, l'agent immobilier n'était jamais parvenu à récupérer les sommes et ses sociétés, confrontées à de graves problèmes financiers, avaient été liquidées en juillet 2007.