BFMTV
Police-Justice

Tuerie de Chevaline: 9 ans après les faits, le périmètre de nouveau bouclé pour l'enquête

Panneau indiquant l'entrée de la commune de Chevaline, en Haute-Savoie.

Panneau indiquant l'entrée de la commune de Chevaline, en Haute-Savoie. - Jean-Pierre Clatot - AFP

Il s'agit d'une opération de reconstitution qui vise à "refaire le parcours du tueur et chronométrer".

Ce jeudi, tout le périmètre autour de la scène de crime de Chevaline (Haute-Savoie) va être bouclé pour de nouvelles investigations, neuf ans après le quadruple assassinat, qui n'a toujours pas été résolu. Trois membres de la famille Al-Hilli avaient été tués par balles dans leur voiture le 5 septembre 2012, ainsi qu'un cycliste.

L'objectif est de "refaire le parcours du tueur et de chronométrer", selon une source judiciaire à BFMTV, confirmant les informations de la radio locale H2O. Tout le secteur sera sécurisé et un hélicoptère sera même présent.

Cette reconstitution, qui durera plusieurs heures, ne fait suite à aucun rebondissement, c'est un acte d'enquête classique, explique le parquet d'Annecy.

Voir "si on a pu passer à côté de quelque chose"

Concrètement, seront sur place les deux juges d'instruction, la procureure d'Annecy, et les enquêteurs de la Section de Recherche de Chambéry. Les témoins visuels de l'époque qui avaient vu passer la voiture du couple Al-Hilli et le vélo d'une victime, seront aussi sur place.

Les filles rescapées du couple Al-Hilli, en revanche, ne seront pas là.

L'idée de cette reconstitution est de replacer les témoins dans le contexte de l'époque pour remettre en perspective leurs témoignages et voir "si on a pu passer à côté de quelque chose".

En neuf ans, plusieurs pistes ont été étudiées par les enquêteurs pour comprendre ce qu'il s'est passé le 5 septembre 2012, mais aucune hypothèse n'a, jusqu'ici, porté ses fruits.

Mélanie Bertrand avec Salomé Vincendon