BFMTV

Tronc humain découvert à Paris: les 4 gardés à vue relâchés

BFMTV

Aucune charge n'est retenue contre elles. Les quatre personnes, placées en garde à vue mardi dans le cadre de l'enquête sur la mort d'une jeune femme dont le corps mutilé a été découvert à Paris fin septembre, ont été relâchées.

Ces quatre personnes (trois hommes et une femme) sont les dernières à avoir été en contact avec Caroline C, journaliste pigiste de 33 ans, originaire du sud de la France et vivant à Paris depuis plusieurs années.

Peu après les interpellations, les policiers s'étaient montrés très prudents quant à l'issue des gardes à vue.

Le corps de la jeune femme a été découvert le 24 septembre dans une gaine électrique par des ouvriers travaillant sur un chantier, rue Louis Pasteur Valléry-Radot, près de l'hôpital Bichat, dans le nord de Paris.

L'enquête se concentre sur son environnement proche. Souffrant de troubles psychologiques, la jeune femme ne travaillait plus depuis plusieurs mois et se serait rapprochée des milieux marginaux après un reportage sur les sans-abris.

V.D. avec AFP