BFMTV

Troisième suicide d'un détenu dans la nouvelle prison de Nantes

BFMTV

Un détenu est mort jeudi après s'être pendu dans la nouvelle maison d'arrêt de Nantes, portant à trois le nombre de suicides dans cet établissement, en trois semaines seulement, a-t-on appris auprès de l'Observatoire international des prisons (OIP), de la CGT pénitentiaire et du parquet de Nantes.

Le détenu est passé à l'acte mercredi alors qu'il était seul dans sa cellule, son co-détenu étant parti en promenade. Il a été retrouvé pendu aux barreaux de sa cellule vers 15h30, selon la CGT pénitentiaire, une information confirmée par le parquet de Nantes.

Le parquet de Nantes précise que l'homme, pris en charge mercredi après-midi dans un état critique, est décédé jeudi en fin de matinée.

Âgé de 23 ans, le détenu venait de Nice où il purgeait à l'origine sa peine mais n'avait pas respecté son régime de semi-liberté. Il a été interpellé pour évasion début mars à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) et incarcéré à Nantes.