BFMTV

Trente ans de réclusion pour le meurtrier du major de police Patrice Point

BFMTV

La cour d'assises de Melun a condamné jeudi à trente ans de réclusion criminelle James Bottier, 25 ans, pour avoir délibérément écrasé avec sa voiture fin 2009 le major de police Patrice Point, en s'enfuyant après un cambriolage.

Cette peine, prononcée après quatre heures de délibéré, est conforme aux réquisitions de l'avocat général. "James Bottier est l'auteur du vol, il a commis les violences qui ont entraîné la mort", avait dit André Ribes, lors d'une audience marquée par de vives passes d'armes entre défense et accusation. "Vous ne rendrez pas à madame Point son mari. Mais vous devez rendre la justice", avait ajouté le représentant du ministère public, se disant "certain" de la culpabilité de l'accusé, qui a toujours nié les faits.

Le 27 décembre 2009, le conducteur d'un 4x4 avait foncé sur une patrouille de police dans la rampe d'accès d'un pavillon cossu de Montévrain (Seine-et-Marne), qu'il venait de cambrioler avec un complice, comme lui cagoulé et ganté. Patrice Point, venu après avoir été prévenu par des voisins, s'était retrouvé coincé contre le mur par le 4x4 dans la descente du garage. Selon l'enquête, le véhicule aurait pu l'éviter, la rampe étant assez large pour deux voitures.

Dans sa fuite, le cambrioleur avait tenté d'écraser une autre policier. Pour essayer d'arrêter le véhicule, les collègues du major Point avaient tiré à 33 reprises. En vain.