BFMTV

Trafic de masques: Castaner félicite la police qui a intercepté "plus de 30 millions d'euros d'escroqueries"

Lors d'une conférence de presse ce vendredi, le ministre de l'Intérieur a salué l'effort fourni par les services de gendarmerie et de police pour lutter contre les trafics de masques, des actes "odieux" qu'il a déplorés.

Depuis la crise du Covid-19, "les masques sont devenus un produit recherché, volé, recelé, vendu par escroquerie". Ces détournements sont "inacceptables", a condamné ce vendredi Christophe Castaner, soulignant que le ministère de l’Intérieur avait adapté "son devoir traditionnel de lutte contre la délinquance à cette réalité" pour "lutter contre ce trafic odieux".

Ainsi, 438.000 masques ont été saisis par les services de police et de gendarmerie fin avril, dans près de 363 procédures judiciaires, a précisé le ministre.

Plus de 5 millions d'escroqueries sur Internet

Et d’ajouter: "La police nationale a démantelé des réseaux de revente de matériels médicaux et mis à bas des escroqueries ou tentatives d’escroquerie pour un montant supérieur à 30 millions d’euros."

La gendarmerie est également intervenue sur plus d’une centaine d’escroqueries liées au cyberespace: "5,7 millions de masques commandés sur Internet ont fait l’objet d’une escroquerie ou d’une tentative d’escroquerie", a poursuivi Christophe Castaner, saluant l’effort des enquêteurs qui ont de ce fait "participé à la lutte contre l’épidémie".

Ambre Lepoivre