BFMTV

Trafic d'animaux à Paris: cinq personnes déférées devant la justice

BFMTV

Cinq personnes, dont deux gérants d'animaleries parisiennes et deux vétérinaires, ont été déférées jeudi pour être présentées à un juge d'instruction dans une enquête sur un trafic d'animaux, a indiqué une source judiciaire.

Lors des interpellations mardi, environ 160 chiens et chats avaient été saisis dans sept animaleries visées par des plaintes de clients et de la Société protectrice des animaux. Les établissements sont tous situés quai de la Mégisserie à Paris, un lieu connu pour ses animaleries et ses pépiniéristes.

Parmi les cinq personnes déférées, qui risquent une mise en examen, figurent deux gérants, deux vétérinaires et un salarié.

Le parquet a requis un placement en détention provisoire contre les deux gérants et un contrôle judiciaire assorti d'une interdiction d'exercer contre les deux vétérinaires et le salarié.

Les enquêteurs du Service national des douanes judiciaires et du Groupe d'intervention régional de Paris, chargés de l'enquête, soupçonnent également des mauvais traitements infligés à ces bêtes et l'exercice illégal de la médecine vétérinaire.

M.G. avec AFP