BFMTV

Toulouse: une jeune femme renversée par une voiture de police

L'hôtel de police de Toulouse, devant lequel s'est produit le drame mardi en milieu de matinée.

L'hôtel de police de Toulouse, devant lequel s'est produit le drame mardi en milieu de matinée. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Agée de 21 ans, elle souffre de blessures graves. Le véhicule de la police municipale, sirène et gyrophare actionnés, est passé au feu rouge alors qu'elle traversait sur un passage piéton.

Renversée par un véhicule de la police municipale, une femme de 21 ans a été grièvement blessée mardi matin à Toulouse, a-t-on appris auprès de la police nationale. Transportée à l'hôpital, son pronostic vital n'est toutefois pas engagé.

Le véhicule, circulant avec gyrophare et sirène, était passé au feu rouge. Le feu était donc vert pour les piétons quand la jeune femme a traversé sur un passage protégé devant l'hôtel de police, à proximité du Canal du Midi.

La responsabilité du policier municipal qui conduisait le véhicule est engagée. L'usage du gyrophare et de la sirène "deux-tons" amène en effet la priorité mais ne dispense pas d'être vigilant, a souligné un porte-parole de la police nationale.

"En intervention d'urgence"

"Ces policiers municipaux étaient en intervention d'urgence. C'est clair et net, ils n'avaient pas mis le gyrophare pour rien, il n'y a pas de doute à avoir là-dessus", a cependant assuré la même source policière. La nature de cette intervention d'urgence n'a pas été précisée.

La jeune femme, originaire du Pas-de-Calais, souffre de blessures graves, traumatisme crânien et fracture au bassin. Au moment du choc, elle a heurté le pare-brise et le capot et est retombée sur la chaussée.

L'accident s'est produit devant témoins. L'enquête, confiée à la brigade des accidents et des délits routiers de la police nationale, doit à présent déterminer si la jeune femme avait entendu la sirène et vu le phare rotatif placé sur le toit du véhicule.

D. N. et M. T. avec AFP