BFMTV

Toulouse: un cambrioleur vient porter plainte au commissariat et termine interpellé

Des véhicules de police nationale - Image d'illustration

Des véhicules de police nationale - Image d'illustration - AFP

Confondu par son ADN, il a été placé en garde à vue.

Ce jeune toulousain de 25 ans a été la "victime" collatérale d'une enquête de police qui, dans un premier temps, ne le concernait pas. Comme le souligne 20 Minutes, les officiers ont interpellé, dans la nuit de mardi à mercredi, deux voleurs de scooters qui opéraient dans les rues de la ville rose. Le lendemain, l'un des propriétaires des véhicules concernés se présente au commissariat afin de porter plainte. 

Seul problème, ce dernier est directement lié à un cambriolage qui a eu lieu en octobre dernier au CHU de Rangueil, au cours duquel du matériel informatique avait été dérobé. Lors de l'interrogatoire, les policiers se sont aperçus que son ADN coïncidait avec celui retrouvé au sein du centre hospitalier. Il a été placé en garde à vue, en compagnie d'un complice, pour "vol avec effraction" confirme une source policière. 

Hugo Septier