BFMTV

Torture en Argentine: la Cour de cassation refuse l'extradition de Sandoval

Beatriz Cantarini de Abriata, mère de Hernan Abriata, arrêté en 1976 en Argentine et depuis disparu, brandit un portrait de son fils, avec des proches, devant l'ambassade de France, à Buenos Aires.

Beatriz Cantarini de Abriata, mère de Hernan Abriata, arrêté en 1976 en Argentine et depuis disparu, brandit un portrait de son fils, avec des proches, devant l'ambassade de France, à Buenos Aires. - Daniel Garcia - AFP

La Cour de cassation a annulé mercredi la décision de la cour d'appel de Paris autorisant l'extradition vers l'Argentine de Mario Alfredo Sandoval, un ancien policier accusé d'avoir été un tortionnaire durant la dictature militaire argentine (1976-1983).

La plus haute instance française de l'ordre judiciaire a également renvoyé l'affaire devant la cour d'appel de Versailles pour qu'elle soit à nouveau examinée.

D. N. avec AFP