BFMTV

"Vous n'aurez pas ma haine": le message émouvant du mari d'une victime

BFMTV

"Vous n'aurez pas ma haine." C'est par ces mots qu'Antoine Leiris débute un texte émouvant publié sur Facebook en mémoire de sa femme, la mère de son enfant, tué par les balles des terroristes vendredi soir.

"Vendredi soir vous avez volé la vie d’un être d’exception, l’amour de ma vie, la mère de mon fils mais vous n’aurez pas ma haine", prévient ce journaliste de France Bleu.

Ce père d'un petit garçon d'un peu plus d'un an s'adresse directement aux terroristes : "Vous l’avez bien cherché pourtant mais répondre à la haine par la colère ce serait céder à la même ignorance qui a fait de vous ce que vous êtes."

Il explique avoir pu voir son épouse "après des nuits et des jours d'attente". "Elle était aussi belle que lorsqu'elle est partie vendredi soir", se rappelle-t-il, se disant "dévasté par le chagrin". Mais "nous sommes deux, mon fils et moi, nous sommes plus forts que toutes les armées du monde", scande-t-il, assurant que les jihadistes n'auront pas "sa haine non plus".

J.C.