BFMTV

Six interpellations lors d'une opération anti-terroriste à Bordeaux et en région parisienne

Six personnes ont été interpellées lors d'une opération anti-terroriste à Bordeaux et en région parisienne.

Six personnes ont été interpellées lors d'une opération anti-terroriste à Bordeaux et en région parisienne. - AFP

INFO BFMTV - Une filière de départ vers la Syrie a été démantelée après l'interpellation de deux femmes et quatre hommes lundi et ce mardi matin.

D'après nos informations, six personnes ont été interpellées dans le cadre d'une opération anti-terroriste à Bordeaux et en région parisienne lundi et ce mardi matin par la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire sur commission rogatoire.

Il s'agit de deux femmes et quatre hommes, radicalisés. Les suspects sont soupçonnés d'avoir aidé des gens à partir en Syrie. L'un d'eux a été emprisonné huit ans sur la base américaine de Guantanamo dans les années 2000. Il en était ressorti en 2009 après avoir été mis totalement hors de cause. 

Soupçonné d'un attentat en Bosnie

Selon nos informations, cet homme a été arrêté en 2001 par l'armée américaine en Bosnie-Herzégovine alors qu'il travaillait pour un centre culturel saoudien. Il était soupçonné d’avoir mis en place un attentat contre l’ambassade des Etats-Unis à Sarajevo. A sa libération, cet homme, de nationalité algérienne, est accueilli en France.

"A cette époque, l’Algérie ne souhaitait pas recevoir des ressortissants issus de Guantanamo, rapporte son avocat Christian Blazy. Il a fallu quelques pays qui acceptent de les recevoir."

Après ce "deal" passé avec les Etats-Unis "assez opaque" selon l'avocat, l'homme est envoyé à Bordeaux. "Il essaie de se reconstruire une vie normale", poursuit Me Blazy qui explique être "surpris" par cette interpellation.
J.C. et C.V. avec Cécile Ollivier