BFMTV

Saint-Etienne-du-Rouvray: qui sont les protagonistes de l'attentat?

Les rues de Saint-Etienne-du-Rouvray bloquées lors de l'attentat de mardi.

Les rues de Saint-Etienne-du-Rouvray bloquées lors de l'attentat de mardi. - BFMTV

Alors que l'enquête se poursuit sur l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, les profils des deux tueurs se précisent, ainsi que ceux de leurs proches. Trois personnes sont toujours en garde à vue.

Trois jours après l'attentat qui a coûté la vie à un prêtre dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, les éléments affluent sur les deux tueurs, abattus par la police, ainsi que leur entourage. 

> Adel Kermiche: le premier tueur identifié

Issu d'une famille sans problèmes, mais souffrant de troubles du comportement, Adel Kermiche, 19 ans, est l'un des meurtriers du père Hamel. Il s'était radicalisé récemment après avoir coupé les ponts avec ses amis. Sa famille s'inquiétait, et avait signalé sa radicalisation.

S'il n'avait aucune condamnation à son actif, Kermiche était connu des services antiterroristes depuis 2015 et avait été mis en examen en mars et mai 2016 pour avoir tenté de se rendre en Syrie à deux reprises. Lors du second essai, soldé par un échec, il avait alors été mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste. Il avait été placé en détention provisoire, avant d'être assigné à résidence avec bracelet électronique.

> Abdel Malik Petitjean: le deuxième tueur identifié

L'identification d'Abdel Malik Petitjean a pris du temps, car son visage a été défiguré par les balles de la police. Savoyard de 19 ans, né dans les Vosges, c'était un jeune apparemment sans histoire, inconnu de la justice.

Mais sa radicalisation avait été récemment signalée: une fiche "S" à son nom a été établie le 29 juin, moins d'un mois avant son attaque jihadiste, pour avoir lui aussi tenté de rejoindre la Syrie via la Turquie. En outre, Petitjean ressemblait fortement à la photo d'un homme suspecté de préparer un attentat en France, diffusée le 22 juillet à divers services de police à la suite d'un renseignement d'un service étranger.

> Adel Bouaoun, ami de Kermiche

Adel Bouaoun, 26 ans, et Adel Kermiche se sont rencontrés devant la mosquée de Saint-Etienne-du-Rouvray, en février 2015. Ils sont partis ensemble pour la Syrie, mais seul Kermiche n'est pas arrivé au but. Expulsé de Turquie vers la France, il a alors expliqué au juge avoir été influencé par Bouaoun, et accusé ce dernier de lui avoir "retourné le cerveau". 

> Les proches entendus

Trois personnes ont été placées en garde à vue: le jeune frère d'Adel Bouaoun, âgé de 16 ans, ainsi qu'un Français de 30 ans, proche d'Abdel Malik Petitjean. L'homme, qui réside en Meurthe-et-Moselle, intéresse les enquêteurs qui cherchent à savoir "s'il aurait pu avoir connaissance d'un projet d'attentat fomenté par le tueur". 

Enfin, un Syrien a été interpellé jeudi dans un centre d'accueil de demandeurs d'asile de l'Allier. La photocopie de son passeport a été retrouvée au domicile d'Adel Kermiche.

A. K.