BFMTV

Le réveillon des Champs-Elysées sous haute sécurité

En dépit de l’état d’urgence, les rassemblements seront autorisés le 31 décembre sur les Champs-Elysées. Un réveillon dans la sobriété et ultra surveillé.

Le traditionnel nouvel an sur les Champs-Elysées aura bien lieu. Malgré la menace terroriste et l’état d’urgence, la mairie de Paris en concertation avec la préfecture de police et le ministère de l’Intérieur ont décidé d’autoriser le rassemblement du 31 décembre sur l’avenue parisienne. "Nous avons décidé de marquer le changement d’année dans la sobriété et le recueillement", indique Anne Hidalgo la maire de Paris au JDD. Si le risque est présent, la maire de Paris justifie sa décision de maintenir l’événement, "après ce que notre ville a vécu, nous devons envoyer au monde un signal: Paris est debout", défend-elle.

La manifestation est aussi maintenue pour mieux la contrôler. "Quoi qu’il en soit, ce soir-là sur les Champs-Elysées, les gens se seraient rassemblés, explique Luc Poignant, membre du syndicat Unité SGP Police à BFMTV. Autant les canaliser, autant prendre des mesures pour les protéger plutôt que de laisser faire et qu’il arrive n’importe quoi. Au contraire, là ça va être encadré, beaucoup plus que les autres années", ajoute-t-il. 

Pour le passage à 2016, les autorités ont en effet revu l’organisation du réveillon des Champs-Elysées. "Nous allons mobiliser davantage de policier que l’an passé, qui effectueront des contrôles aléatoires accrus, explique au JDD le préfet de police Michel Cadot. Mais aussi davantage de pompiers, de personnel de secours, de la Croix-Rouge ou de la protection civile".

Eviter un rassemblement trop long

La forte présence policière ne sera pas le seul changement de ce réveillon. Le spectacle projeté sur l’arc de triomphe commencera à 23h50 et ne durera que 10 minutes, contre 20 l’année dernière. Quatre écrans de 50m2 seront disposés le long des Champs-Elysées, "pour éviter de trop grandes concentrations de population au pied de l’arc de triomphe", indique le préfet de police. 

La préoccupation principale des autorités: éviter les rassemblements incontrôlables et les possibles mouvements de foule. Les Champs-Elysées seront également fermés moins longtemps à la circulation, "afin de limiter le temps de piétonisation au strict minimum" poursuit Michel Cadot. L’avenue sera piétonne uniquement pendant 45 minutes, de 23h15 à 0h30.

Réduit à son minimum, le réveillon ne s’achèvera pas par un feu d’artifice comme l’an dernier, une question de "décence" pour Anne Hidalgo. 

dossier :

Joyeuses fêtes

C. B