BFMTV

Bruxelles : ce que signifie l'alerte niveau 4

A peine une heure après la première explosion à l’aéroport international de Bruxelles, le porte-parole du ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, a annoncé que l’alerte antiterroriste était relevée à son niveau maximum en Belgique. Qu’est-ce qu’implique concrètement ce niveau 4?

Touchée par deux attaques terroristes, la Belgique a fait passé son niveau d’alerte à 4, le plus élevé, pour l’ensemble du territoire. En effet, aux environs de 9 heures, alors que deux explosions avaient retenti dans l’aéroport international de Bruxelles, le porte-parole du ministre de l’Intérieur Jan Jambon a annoncé ce durcissement du niveau d’alerte.

C’est l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (OCAM) qui établi l’échelle de la menace terroriste en Belgique. Elle comporte donc quatre niveaux. Le premier équivaut à un risque faible envers la persone, l’événement ou le groupement qui fait l’objet de l’analyse. Le deuxième signifie que la menace est “peu vraisemblable” quand le troisième équivaut à une menace “possible et vraisemblable”. Enfin, le quatrième niveau représente une menace “sérieuse et imminente”. Ce niveau 4 trouve son équivalent dans le niveau “alerte attentat” du Plan vigipirate français.

Comment ce niveau 4 se traduit-il concrètement?

Plus de militaires mobilisés. 225 militaires ont été appelés en renfort à Bruxelles. Le nombre de militaires mobilisés passe à 1000. De plus, la sécurité est renforcée aux frontières du pays.

Mesures de sécurité dans les écoles. dans les écoles les enfants sont confinés jusqu’à nouvel ordre dans les établissement. Aucun accès n’y est autorisé. Concernant les crèches, les enfants doivent également rester à l’intérieur même si les parents le souhaitant peuvent venir chercher leurs enfants. L’Université catholique de Louvain (UCL) a suspendu ses cours et ses activités, tout comme l’Université Libre de Bruxelles (ULB)

Dans les transports. L’intégralité des modes de transport en commun sont suspendus. Ainsi, aucun tram, bus ou métro ne circule à Bruxelles. Les gares bruxelloises de la SNCB Bruxelles-Nord, Central, Midi, Schuman, Luxembourg, Delta et Schaerbeek sont fermées. Plusieurs perturbations sont annoncées en Wallonie tout comme du côté de la Flandre pour les trains à destination de Bruxelles. La gare d'Anvers est elle aussi fermée. Le trafic des Thalys Paris-Bruxelles est interrompu tout comme les transports Eurostar vers Bruxelles. L’aéroport international de Bruxelles est fermé.

Sécurité. La sécurité des centrales nucléaire est renforcée sur tout le territoire. Les différents bâtiments de la Justice resteront fermés aujourd’hui, tout comme les bâtiments institutionnels européens. Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a également décidé de suspendre toutes les missions, rencontres et visites prévues ce mardi et demain mercredi 23 mars.

Culture. La majorité des cinémas sont fermés et les concerts prévus ce soir ont tous été annulés.

Commerces. La majeure partie des centres commerciaux de Bruxelles ont baissé le rideau. Le marché a été annulé. 

Le niveau d'alerte 4 avait déjà été activé dans la région de Bruxelles entre les 21 et 26 novembre 2015, après les attentats en France et avaient coûté, selon la Fédération des entreprises de Belgique, 350 millions d’euros

Clémence Leleu